Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

24 février 2019 - 7° dimanche ordinaire Année C

 

Sermon sur la montagne, 14° siècle, fresque, Fra Angélico, couvent San Marco, Florence.

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc   (Lc 6, 27-38)

 

En ce temps-là, Jésus déclarait à ses disciples : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. À celui qui te frappe sur une joue, présente l’autre joue. À celui qui te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique. Donne à quiconque te demande, et à qui prend ton bien, ne le réclame pas. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment. Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs en font autant. Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants. Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

*

 

 

Le peintre a composé une scène réduite dans une sorte d’intimité entre Jésus et ses douze apôtres. Ainsi, il accentue le sentiment de grande proximité entre eux. Il y insiste en les environnant d’une lumière chaleureuse.

 

En effet, dans le passage d’évangile de dimanche dernier (17 février), Jésus avait précisé à quels auditeurs il s’adressait, ses disciples, en les appelant : « Vous les pauvres ». Aujourd’hui, il précise davantage : « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez ». « Ceux qui écoutent la parole de Dieu » sont, pour Jésus, « ma mère et mes frères », non pas selon la descendance physique, mais selon l’union vitale instituée par l’écoute de sa Parole (Luc 8,19-20).

 

Ce n’est pas par hasard, car Jésus va droit à l’union de cœur avec Dieu, son Père : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ». Le disciple est le pauvre qui écoute et que Jésus veut hausser jusqu’au « Très-Haut », lui qui « est bon pour les ingrats et les méchants ». Le peintre souligne cela discrètement : tandis que onze disciples écoutent attentivement le maître, un douzième est peint en attitude de prière, uni au Père. Ainsi le peintre souligne-t-il : « Celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé » (Luc 9,48).

 

Jésus nous proclame un discours en deux parties. D’abord, en quoi le Royaume qu’il annonce est supérieur à tous les autres ? Jésus argumente de façon raisonnable : « Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance méritez-vous ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment… Quelle reconnaissance méritez-vous ? » Ensuite, Jésus annonce la générosité de Dieu viv-à-vis de quiconque écoute cette parole et la met en pratique : « Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. »

 

Ainsi s’accomplit la Parole de l’Écriture qui comble ceux qui l’accueillent : « La parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat, sans avoir fait ce qui me plaît, sans avoir accompli sa mission » (Isaïe 55,11). Les disciples seront débordants du dynamisme divin : « Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux » et la « récompense » sera, selon la grâce accordée à chacun, de vivre en « Fils de Dieu ».

Tag(s) : #Images d'Évangile

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :